Le Claux Rouge 2016 - Bastide du Claux

14.1

3.7
11
reviews

Acheter
groupé
_0062_Duclaux_leclauxrouge.jpg

Provence - Luberon - rouge - 75 cl

La richesse du Lubéron est dans ce vin. A découvrir

The seller :


Sylvain, bourguignon d’origine quitte sa région pour s’installer dans le Lubéron en 2002. Bastide du Claux voit le jour, offrant une riche combinaison de sols, climats et d’exposition. Sylvain a su parfaitement s’adapter au sud conjuguant la garrigue et le soleil de Provence à la légendaire délicatesse de sa bourgogne natale.


Our guarantees :

Shipping Satisfied or refunded, we take care of the return
Shipping A fair price, winemakers set the prices
Shipping Delivered at home in less than a week

{{reco.login.toLowerCase()}}

{{sale.login.toLowerCase()}}

Information about the product

TERROIR : sols argilo-limoneux avec présence de graviers épars sur sous-sol argilo-calcaire de type safres. Dispositions en cirque orienté nord-est/sud-est sur la commune de la Motte d’Aigues. VIGNOBLE : composé de trois cépages rouges avec un âge moyen de 60 ans pour les grenaches noirs, de 40 ans pour les syrahs et 70 ans pour les mourvèdres. Les vignes sont travaillées selon les méthodes de l’agriculture raisonnée (fumure organique raisonnée, protection phytosanitaire réduite, travail mécanique des sols et enherbement si nécessaire ). Les rendements de la récolte 2012 sur cette parcelle sont de 39 hls/ha. VINIFICATION : après une vendange manuelle avec tri de la récolte à la parcelle, la vendange est égrappée à 100 % et non foulée. Les cépages sont vinifiés séparément et assemblés au mois de Mai. La cuvaison est thermo-régulée et a duré entre 25 et 30 jours selon les cépages. Pas de levurage de la vendange. Emploi limité de SO2. ELEVAGE : les fermentations malolactiques et l’élevage s’effectuent entièrement en barriques de chêne de 228 litres et demi–muids de 700 litres pour les syrahs, et en cuve béton pour les grenaches et les mourvèdres. Il s’effectue sur lies pendant environ 15 mois afin d’obtenir des vins typés et gras, les 3 derniers mois avec l’assemblage final sur lies en cuve béton. Pas de collage en 2012, ces vins ont été embouteillés avec une légère filtration sur ce millésime.

appellation Provence - Luberon
Grapes Syrah, Mourvèdre, Grenache noir
Millésime 2016
Alcohol 13°
Food pairing Viande_rouge, Gibiers à plumes, Côte de bœuf

Average rating based on 11 reviews

Gautier L
gautier l
Avis laissé le

Gautier L recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix
Benjamin Albarede
benjamin albarede
Avis laissé le

Très beau rouge tout en légèreté et en finesse !

Benjamin Albarede recommande ce vin
Sébastien F
sébastien f
Avis laissé le

Très bon vin. Construit mais plus classique.

Sébastien F recommande ce vin
Aude CAUSSEMILLE
aude caussemille
Avis laissé le

Les arômes ne se font pas assez sentir

Stéphane Hossard
stéphane hossard
Avis laissé le

Typique vin du Sud

Guillaume Latour
guillaume latour
Avis laissé le

Je n'aime pas

Jean-Charles Campisciano
jean-charles campisciano
Avis laissé le

Assez facile à boire. Un vin du sud

Camille ARNAUD
camille arnaud
Avis laissé le

Bon vin, mais avec une pointe d'acidité.

Charlotte Diot
charlotte diot
Avis laissé le

Un peu âpre, mais très goutu..

Carolane Boissy
carolane boissy
Avis laissé le

Très Bon

Emilie Chapulliot
emilie chapulliot
Avis laissé le

Un savant mélange entre le Lubéron et la Bourgogne (région d'origine de mister Morey). Très be équilibre et pas mal de fraicheur. Il laisse comme un goût de reviens-y.

Emilie Chapulliot recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix

La Provence

Chaise longue, soleil, cigales et vins bas de gamme. Les clichés ont la vie dure… surtout dans le sud ! Longtemps mal considérée, sous-estimée ou mal-aimée, la Provence viticole est surtout mal connue. Entre la méditerranée et les Alpes, sur plus de 200 kilomètres, quelques jolis domaines tirent pourtant la région vers le haut : et ils en ont ras la casquette d'entendre dire que les vins du sud sont costauds, concentrés et sans finesse.

Eux, font confiance au terroir et au climat méditerranéen ; ils revendiquent des vins digestes, élégants et structurés, souriants et frais y compris en rouge. Oui, oui, c'est possible ! Représentant encore plus de 80 % de la production, les rosés collent encore et toujours à la peau de la Provence. Mais là aussi, le tournant qualitatif est réel : ce vin d'été, de pétanque et d'apéro s'invite désormais à table et sur la carte de restos gastro. Cultivés, récoltés, vindes cépages, des vins, des structures de production, des sols et des paysages variés. Dans cette diversité se dessine tout de même les contours de cinq grandes régions : les vignobles auvergnats, le Centre-Liore, la Touraine, l'Anjou-Saumur, et la région de Nantes.