Clos 56 2014 - Prestige

75.0

0.0
0
avis

Acheter
groupé
clos_56.jpg

Bordeaux - Pomerol - rouge - 75 cl

Attention Rareté : Cuvée de prestige sur le mythique terroir de Pomerol, cette bouteille est vendue à l'unité en caisse bois.

Guide Hachette 2 étoiles

Pierre et Alexia Bouyer héritiers de plus de 7 générations de viticulteurs exploitent aujourd’hui 18 hectares. Tous deux ont un objectif commun : améliorer la qualité du vignoble dans le plus grand respect de l’environnement, pour nous offrir des cuvées exceptionnelles conjuguant tradition et modernité !


Nos garanties :

Shipping Satisfait ou remboursé, nous prenons en charge le retour
Shipping Un prix juste, ce sont les vignerons qui fixent les prix
Shipping Livré chez vous en moins dune semaine

{{reco.login.toLowerCase()}}

{{sale.login.toLowerCase()}}

Fiche Descriptive

Parcelle de la moitié d'un hectare, ce pur Merlot exprime toute la magie de ce prestigieux terroir. Cette cuvée élevée plus d'un an en barrique peut se boire sur la jeunesse et se livrera sur des notes confiturées de fruits noirs et de réglisse, mais pourra également se garder près de 20 ans.

appellation Bordeaux - Pomerol
Cépages Merlot
Millésime 2012
Alcool 12°

Pas d’avis

Soyez la première personne à poster un avis

Bordeaux

Ce qui caractérise le Bordelais, c'est vraiment sa situation géographique : la région est située sur le 45ème parallèle, pile poil entre le Pôle et l'Equateur. Ça peut paraître anecdotique, mais le climat océanique tempéré, influencé par le Gulf Stream (le fameux courant chaud marin), joue un rôle important dans la culture de la vigne. Et c'est sans compter la forêt de pins qui protège le vignoble des vents de l'Atlantique. Autrement dit, le Bordelais a tiré le gros lot niveau climat.

Il s'organise autour de l'estuaire de la Gironde : à l'ouest, un plateau assez vaste s'allonge vers la mer (c'est le coin des Médoc, des Graves et du Sauternes), à l'est, du côté de Saint-Emilion et de Pomerol, le paysage est plus ondulé avec des vallées bien marquées, bien que peu pentues, et une altitude dépassant rarement les 100 mètres. Mais la particularité de Bordeaux c'est bien sûr, ses châteaux : ici, la tairenante… la Bourgogne est complexe, on ne va pas vous dire le contraire. Côté cépage pourtant, c'est simple : pinot noir (et un petit peu de gamay) pour les rouges, chardonnay ou aligoté pour les blancs. Mais ce qui fait la particularité de la Bourgogne, ce sont ses minuscules terroirs : dès 1098, les moines se sont mis en tête de classifier les parcelles de vignes en fonction de leur emplacement, du sol, du sous-sol, de l'exposition, du micro-climat. Un casse-tête néanmoins utile et pertinent qui explique, qu'à quelques mètres près, les mêmes appellations ne produisent pas les mêmes vins… Alors forcément, dans le verre, on est souvent perdu. Pour apprivoiser la Bourgogne, il faut donc être patient, bien conseillé et tomber sur les bons domaines. Mais franchement, ça vaut le coup ! Ne focalisez pas forcément sur les 33 Grands Crus (situés principalement en Côte de Beaune et de Nuits, ils sont parfois hors de prix ou tout simplement introuvables), mais partez plutôt à la conquête des appellations moins guindées. On pense par exemple à Pernand-Vergelesses ou Saint-Aubin, aux terroirs de Vézelay ou Irancy, aux Maranges ou à Montagny ou encore Rully ou Saint-Véran. Vous serez agréablement surpris, notamment par le rapport qualité-prix.