Vignette-JF-Vaillant4.jpg

Famille Vaillant

Domaine les Grandes Vignes - Loire

Les Grandes Vignes, en famille

La terre, dans toute sa noblesse et sa simplicité, raconte souvent de belles histoires. Celle du Domaine des Grandes Vignes remonte au XVIIe siècle et marque la pleine réussite de la transmission des terres familiales de générations en générations. En 1985, lorsque Jean-François Vaillant reprend l’exploitation, il fait le choix de se dédier entièrement à la vigne. Rejoint, quelques mois plus tard par sa sœur, Laurence et son frère, Dominique.

« Notre père avaient des pratiques proches de celles du bio. Quand je me suis installé, explique Jean-François, j’ai fait ce que j’avais appris à l’école : moins d’observation, moins de prises de risque et des produits de synthèse ». Bouuuuh, on vous voit déjà faire les gros yeux ! Rassurez-vous, ça n’a pas duré. Car les Grandes Vignes, c’est aussi cela : l’histoire d’une remise en question totale orchestrée d’une main de maître par une fratrie soudée.

« Le bio n’est pas seulement une tendance ; le bio doit devenir une règle en vigueur pour les AOC »

Dès les années 90, le domaine modifie ses pratiques, en douceur. Les herbicides restent au placard, le travail du sol s’intensifie et les parcelles affirment leur caractère. « Nous avons changé notre comportement. Lentement mais surement. En réfléchissant, en chassant les automatismes et les idées reçues ». Et si dès le départ, les résultats sont probants jusque dans la bouteille, en Anjou, les Vaillant restent loin des standards. Convertir 55 hectares en bio ? À l’époque, ça fait jazzer, évidemment... Et pourtant, quelques millésimes plus tard, ils l’ont fait ! Début 2006, le domaine des Grandes Vignes prend naturellement le chemin de la conversion bio, puis la route de Demeter un an plus tard. En 30 ans tout pile, les Vaillant ont fait un gigantesque bon en avant : viticulture conventionnelle, lutte raisonnée, bio et enfin biodynamie ! Une progression délicate sans être hésitante, des choix assumés et un cap toujours gardé. « Nous ne sommes pas des extrémistes, nous avons modifié nos pratiques graduellement en associant nos salariés. Aujourd’hui, nous sommes la preuve vivante que c’est possible et nous sommes dans une démarche pédagogique ». Année après année, les vins aussi se sont transformés, révélant plus que jamais l’expression du terroir. Un travail d’orfèvre dans les vignes mené au rythme du calendrier lunaire et planétaire, peu voire pas d’intervention en cave (certaines cuvées sont sans sulfites), les vins du domaine des Grandes Vignes sont le fruit d’une réflexion singulière et d’une vraie philosophie assumée : purs, tendus, frais, honnêtes et avec une personnalité à part entière. Ils font évidemment la fierté du trio familiale.

 

{{reco.login.toLowerCase()}}

{{follower.login.toLowerCase()}}

Ses photos

Note moyenne de ses vins sur 27 avis

Emilie Chapulliot
emilie chapulliot
Avis laissé le sur le vin : Bulle_Nature_Domaine_les_Grandes_Vignes

Des petites bulles, des petites bulles encore des petites bulles. Léger, parfumé, facile à boire. Parfait à l'apéro.

Emilie Chapulliot recommande ce vin
Marion N
marion n
Alban N
alban n
Gwenaelle N
gwenaelle n
Gautier L
gautier l
Sixte Ne
sixte ne
Hugo Ne
hugo ne
Joseph N
joseph n
Alexandra Ne
alexandra ne
Charlote N
charlote n
Benjamin Albarede
benjamin albarede
Avis laissé le sur le vin : Bulle_Nature_Domaine_les_Grandes_Vignes

Bulles fines, fraîcheur, sans aucune sensation de sucre, apéritif idéal et inédit

Benjamin Albarede recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix
Benjamin Albarede
benjamin albarede
Avis laissé le sur le vin : ancrie_domaine_les_grandes_vignes

L'Ancrie de joie ! Fraîcheur, fruit avec beaucoup de personnalité. Bu à l'apéro avec mes voisins, il a fait un carton plein.

Benjamin Albarede recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix
Ant Wine
ant wine
Pauline Deschamps
pauline deschamps
Gautier L
gautier l
Gautier L
gautier l
Sibylle D
sibylle d
Avis laissé le sur le vin : ancrie_domaine_les_grandes_vignes

un vin charpenté aux arômes de fruits mûrs

Sibylle D recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix
Kossi Ma
kossi ma
Celine F
celine f
Marion Gdn
marion gdn
Avis laissé le sur le vin : ancrie_domaine_les_grandes_vignes

Excellent. Des notes de fruits confits, presque boisées... Au nez, presque mentholé..

Marion Gdn recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix
Christopher N
christopher n
Romain P
romain p
Sophie G
sophie g
Avis laissé le sur le vin : ancrie_domaine_les_grandes_vignes

Assez léger, reste sur la longueur..Couleur foncée, avec des reflets violets. En bouche, plutôt boisé, poivré et réglisse.

Sophie G recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix
Clémence M
clémence m
Jean sebastien B
jean sebastien b
Avis laissé le sur le vin : ancrie_domaine_les_grandes_vignes

Pour accompagner un repas de viande.. Notes poivrées et épicées.. belle longueur en bouche .. Explosion aromatique ( fruits confits)

Jean sebastien B recommande ce vin
Clémentine L
clémentine l
Ant Wine
ant wine
Avis laissé le sur le vin : Varenne du_Poirier_Domaine_les_Grandes_Vignes

Un vrai blanc d'Anjou. Difficile d'y reconnaitre le chenin, tellement ce vin est pure en bouche, accompagné d'une belle aromatique pour faire plaisir au plus grand nombre.

La Loire

« Nul n'est censé ignorer la Loire », c'est avec ce slogan plutôt sympa que la Vallée de la Loire, 3ème plus grande région viticole française, titille les amateurs de vin. Mais il suffit d'emprunter les 800 kilomètres de route touristiques qui court de la région Centre à l'Atlantique pour se rendre compte que la Loire est unique et… multiple.

Si la plupart des vins de Loire sont mono-cépages : Melon de Bourgogne en Nantais, Chenin, Cabernet et Gamay en Anjou, Saumur et Touraine, Sauvignon et Pinot Noir en Touraine et dans le Centre, mais aussi Grolleau, Pinot Meunier, Pineau d'Aunis, Romorantin… les sols sont d'une extrême variété. Les hommes ont donc du adapter l'encépagement et adopter des traditions viticoles multiples. L'harmonie entre cépages et terroirs se dessine parcelle après parcelle et offre une gamme extrêmement diversifiée mais non sans une certaine cohérence. C'est surprenant, mais les vins du Val de Loire, qu'ils proviennent du Pays Nantais, d'Anjou ou de Touraine ont tous un ADN commun : la fraicheur, la suavité, la vivacité et une certaine élégance. La faute au climat globalement tempéré qui balaie la région ? Sans doute, mais aussi à la Loire, qui, soutenue par ses nombreux affluents joue un rôle modérateur non négligeable : elle favorise l'existence de microclimats propices à la culture de la vigne et contribue à la grande diversité des vins. Il n'y a donc pas une Loire mais des Loire, avec des cépages, des vins, des structures de production, des sols et des paysages variés. Dans cette diversité se dessine tout de même les contours de cinq grandes régions : les vignobles auvergnats, le Centre-Liore, la Touraine, l'Anjou-Saumur, et la région de Nantes.