Edouard Fortin

Edouard Fortin

Domaine des 4 Pierres - Languedoc

Edouard Fortin, l’Aude et le Feu

Quand on te fait tré «bucher», tu te relèves. Telle pourrait être la devise d’Edouard Fortin. Rares sont les vignerons qui connaissent un tel début lui qui a vu les premières récoltes de ses 4 petits hectares partir en fumée en 2013, victimes collatérales d’un incendie criminel qui ne le visait pas. Presque 3 ans de millésime détruits par la stupidité ne l’ont pas abattu, faut dire que son destin a déclenché un élan de solidarité sans précédent.

Une véritable traînée de poudre d’amour a sillonné l’Aude puis la France entière, des vignerons touchés par son histoire allant jusqu’à lui offrir une partie de leurs récoltes pour sauver son domaine d’une fin précoce. La colère ayant laissé place à la détermination, le voilà en 2016 reparti de plus belle.

Au début, il y avait le Berry

Mais pour comprendre le personnage, il faut remonter encore plus loin : né dans le Berry, il grandit dans une ferme en polyculture/élevage aux côtés de son pépé Alphonse. Dès sa plus tendre enfance, il est bercé par le rythme des différentes tâches agricoles mais aussi par les vendanges familiales (son grand-père cultivait quelques vignes, comme ça, juste pour son plaisir). L’envie de devenir vigneron fait son petit bonhomme de chemin et Edouard a atterri en Bourgogne, pour ses études, avant de rejoindre l’Aude, diplôme en poche… Pendant 12 ans, il a l’opportunité de créer un domaine en cave particulière et travaille sans relâche… En gardant secrètement, dans un coin de sa tête, le rêve de créer un jour son propre domaine.

Puis, il pose la première de ses 4 pierres

En 2010, il est enfin prêt : le Domaine des Quatre Pierre prend ainsi ses quartiers dans le petit village d’Aragon, à quelques encablures de Carcassonne sur les premiers contreforts de la montagne noire. D’abord des vieux carignans sauvés in extremis de l’arrachage puis un incroyable « îlot » de pinèdes, de champs, de garrigues et de vignes bien sûr. 15 hectares pour mettre la nature à l’aise, et pour offrir à 6 cépages de prédilection un petit coin de paradis, d’une incroyable diversité et dans un environnement ultra préservé. Perchées en haut de la garrigue, au fond d’une combe légèrement encaissée, les vignes étirent leurs racines à travers un sous-sol argilo-calcaire complexe : sous 1 mètre à 1,50 mètre de terre, la roche mère, calcaire et assez fragmentée, laisse deviner en profondeur des couches successives et singulières. Une palette géologique hors norme qui lui rappelle les beaux terroirs de la Côte de Beaune où il a fait ses armes quelques années auparavant…

Le rapport à sa terre

Ce lieu est singulier, presque magique, chaque souche y puise l'énergie dans les profondeurs de ce terroir minéral et solaire pour donner des fruits riches et complexes. Le Domaine des Quatre Pierre incarne son rapport à la terre, cette volonté de créer, d’imaginer des vins qui vont voyager, qui vous emportent toujours plus loin. Des vins au caractère marqué mais maîtrisé, équilibrés, fluides et tout en fraicheur : à des années lumière des vins capiteux, chaleureux et lourds… Des vins à apprivoiser d’urgence ! Converti en agriculture biologique dès les premiers coups de bêches portés en 2011, Edouard poursuit l’aventure avec une cave rien qu’à lui : depuis 2015, elle est le berceau de ses vinifications naturelles, une nouvelle source d’inspiration et d’audace. Une étape de plus pour ce challenger du quotidien.

 

{{reco.login.toLowerCase()}}

{{follower.login.toLowerCase()}}

Ses photos

Note moyenne de ses vins sur 11 avis

Gilles Barboux
gilles barboux
Avis laissé le sur le vin : El-Pepe-Rouge-Domaine-des-4-Pierres

Au nez il y a des notes fumées et poivrées, en bouche du fruit rouge et des tanins soyeux, très agréable

Gilles Barboux recommande ce vin
Gilles Barboux
gilles barboux
Christine B.
christine b.
Avis laissé le sur le vin : El-Pepe-Rouge-Domaine-des-4-Pierres

Le nez est chaleureux et donne envie de le boire. En bouche on a des tanins très léger, j'adore !

Christine B. recommande ce vin
Christine B.
christine b.
Gabrielle G.
gabrielle g.
Gabrielle G.
gabrielle g.
Tiphaine Ch.
tiphaine ch.
Avis laissé le sur le vin : El-Pepe-Rouge-Domaine-des-4-Pierres

A l'oeil, un rouge soutenu presque betterave, au nez du sous bois et des notes poivrées. En bouche assez tannique. Potentiel mais attendre avant de déguster.

Tiphaine Ch. recommande ce vin
Tiphaine Ch.
tiphaine ch.
Agathe Bi
agathe bi
Agathe Bi
agathe bi
Ben Album
ben album
Avis laissé le sur le vin : El-Pepe-Rouge-Domaine-des-4-Pierres

Puissance et fraîcheur avec un plus un je-ne-sais-quoi d'élégant, une bonne claque ! Je recommande les yeux fermés

Ben Album recommande ce vin  -  Excellent rapport qualité-prix

Languedoc

Depuis quelques années, le regard des amateurs se détourne des régions « historiques » pour s'aventurer vers de nouvelles contrées viticoles. C'est le cas avec le Languedoc, dont les vins, boudés pendant des lustres, rivalisent désormais avec les plus grands. Longtemps producteur de vins de consommation courante, ce vaste vignoble a repris du poil de la bête avec l'arrivée de cépages plus « nobles » dans les années 70.

Aujourd'hui, le Languedoc poursuit sa mutation : terroirs préservés, cépages mieux maîtrisés, viticulture plus douce, élevage optimisé. Entre les Cévennes, les Pyrénées, le Massif des Corbières et la Montagne Noire, Le Languedoc c'est une palette de plus de 100 cépages, une diversité de sols incroyables – sablonneux, calcaires ou argileux sur le littoral, schistes, marnes, terrasses de cailloux, roulés en bordure de crêtes et vallées et des contrastes climatiques extrêmement forts d'un coin à l'autre. Alors oubliez les clichés des vins du sud lourdingues et gavés de soleil. Le Languedoc a su trouver l'équilibre entre puissance et finesse. Attendu au tournant sur ses rouges, la région marque également des points avec ses rosés et ses blancs. La richesse des terroirs et la diversité de ses AOC made in Languedoc en font un champ d'investigation passionnant.