Domaine Rouge Garance Cortellini

Bertrand Cortellini

Rouge Garance - Rhône

Domaine Rouge Garance, le fruit d’une rencontre entre la vigne et le cinéma

En 1977, Claudie et Bertrand Cortellini s’installent sur une petite propriété de 6 hectares située sur la commune de Castillon proche du pont du Gard. Le raisin est alors amené en cave coopérative non sans une volonté de vinifier en cave particulière. Il aura fallu rencontrer Jean-Louis Trintignant, acteur passionné de vin pour que le projet devienne réalité.

En effet, en 1996 ils achètent ensemble une propriété située sur la commune de Saint-Hilaire-d’Ozilhan et en 1997, ils ont le plaisir de vinifier une petite partie de leur récolte sous le nom de « Rouge Garance ». Enki Bilal dessine la première étiquette et crée l’oiseau qui deviendra l’emblème du domaine. En 1999, grâce à l’agrandissement de la cave pouvant ainsi accueillir la totalité de la propriété, une nouvelle aventure commence avec la production de cinq cuvées.

« Le respect que nous portons à nos vignes, à nos vins et à ceux qui le boiront est un acte citoyen, pour aujourd’hui et pour demain. A la vôtre ! »

Pour Claudie et Bertrand, « être vigneron c’est avant tout cultiver la vigne dans le respect du terroir et de l’environnement ». Ainsi, ils limitent les traitements à la bouillie bordelaise, à la fleur de soufre, aux décoctions de plantes et tous les éléments nutritifs fournis à la vigne sont uniquement d’origine naturelle, tout cela dans le souci de préserver le sol, la plante, le vin et, au bout de la chaine, la santé humaine. Chez Rouge Garance, on ne veut pas entendre parler de standardisation ni de norme commerciale… Il n’y a pas de place pour le machinisme à outrance et le vin technologique ici ! Aussi, Claudie et Bertrand ont décidé de retrouver les anciennes méthodes de vinification. Mais attention de ne pas s’y méprendre, un vin naturel n’exclut pas la recherche d’un certain équilibre et d’une certaine élégance !

 

{{reco.login.toLowerCase()}}

{{follower.login.toLowerCase()}}

Ses photos

Note moyenne de ses vins sur 23 avis

Fabrizio Mazzocchi
fabrizio mazzocchi
Philippe Paillou
philippe paillou
Avis laissé le sur le vin : rouge_garance_rougegarance

Doit s'apaiser en vieillissant, beaucoup trop puissant actuellement !

Philippe Paillou recommande ce vin
Charlene Rdrer
charlene rdrer
Avis laissé le sur le vin : rouge_garance_rougegarance

Gourmand sur le fruit noir, belle complexité sur des arômes grillés et torréfiés. Belle texture, du velours en bouche !

Charlene Rdrer recommande ce vin
Jenn Choupi
jenn choupi
Avis laissé le sur le vin : garances_rougegarance

Un vin au nez puissant, en bouche on a des notes de pruneaux on retrouve le soleil du sud ! Une vraie belle découverte ! A 10€ on en redemande et recommande !

Jenn Choupi recommande ce vin
Philippe Botta
philippe botta
Jb B
jb b
Mahoudeaux Ludovic
mahoudeaux ludovic
Michel Quinton
michel quinton
Ivan Dulguerian
ivan dulguerian
Franck Vincent petit
franck vincent petit
Annie Michard
annie michard
Gabriel Naegelen
gabriel naegelen
Avis laissé le sur le vin : les_saintpierre_rougegarance

On retrouve dans ce vin les marqueurs des vins du sud : puissance et soleil, presque un côté vin italien, un vin dense et structuré. Il appelle des plats ensoleillés pour s'exprimer.

Ségolène Vial
ségolène vial
Marie-sylvie Bertail
marie-sylvie bertail
Christel Juvet
christel juvet
Anne-so De gabriac
anne-so de gabriac
Bérangère Arduin
bérangère arduin
Ségolène Vial
ségolène vial
Beate Boodoo
beate boodoo
Olga Hein
olga hein
Ségolène Vial
ségolène vial
Bérangère Arduin
bérangère arduin
Christel Juvet
christel juvet

La Vallée du Rhône

250 kilomètres, 6 départements, 250 communes, une trentaine d'appellations et 27 cépages, si vous ne trouvez pas votre bonheur ici, franchement c'est que vous faites les difficiles.

La Vallée du Rhône peut schématiquement se diviser en deux : au nord, le vignoble septentrional qui s'étend de Vienne à Montélimar, essentiellement monocépage - on est dans le coin des Côtes Rotie, des Condrieu, des Saint-Joseph, des Cornas, des Hermitage, autrement dit, au paradis de la Syrah - et AU SUD, le vignoble méridional, au dessus d'Avignon, avec des appellations aussi variées que Vaqueyras, Gigondas, Lirac, Chateauneuf-du-Pape, Ventoux, Lubéron… La vallée du Rhône est donc une région aux multiples personnalités. Ce qu'il faut retenir, c'est que la vigne est présente ici depuis l'Antiquité, baignée dans un climat méditerranéen, balayée par le mistral et plantée sur des sols extrêmement divers. Nous sommes donc sur un terroir complexe, avec des vignerons doués d'un savoir-faire ancestral et des vins au caractère bien trempé en rouge, comme en blanc (comme à Condrieu). Selon l'humeur, certains s'orienteront donc vers des rouges droits et francs (Saint-Joseph), désaltérants et charmeurs (Crozes-Hermitage), fins et élégants (Côte Rotie), corsés et concentrés (Gigondas), ronds et fruités (Lubéron)… Les plus patients, se régaleront avec les vins de garde soyeux et fascinants de Chateauneuf.